Women in Business: portrait de Justine, propriétaire de Dream It Yourself

Notre rencontre

J’ai rencontré Justine il y a maintenant 2 ans lors de l’ouverture officielle de la boutique de robe de mariées bohèmes Dream It Yourself. J’adore les robes de mariées et lorsque j’ai eu l’invitation pour l’événement je n’ai pas manqué de confirmer ma présence! Je n’ai pas été déçue!

Justine

J’ai tout de suite été conquise par la personnalité de Justine et par l’univers de sa boutique qu’elle avait réussie à créer. J’ai eu la chance de côtoyer Justine à plusieurs reprises et ma première impression s’est confirmée. Justine est une femme sensible, généreuse, pétillante et au sourire contagieux. De plus elle est une vraie entrepreneure!

En moins de deux ans, elle a réussi à développer une entreprise à succès qui véhicule de bonnes valeurs. De plus avec une présence indéniable sur les réseaux sociaux, la popularité de la boutique de robe de mariée n’a cessé d’augmenter. Dream it Yourself est devenu un endroit incontournable pour trouver la robe de ses rêves avec une expérience client 5 étoiles.

Autant vous dire qu’il était évident que Justine participe au #womeninbusinessproject. Elle est pour moi inspirante sur les plans personnels et professionnels.

Je vous laisse découvrir son entrevue!

L’entrevue

 

– En une phrase comment décris nous ce que tu fais

Je suis la fondatrice de DREAM IT YOURSELF, la première boutique de robe de mariée de Quebec qui s´adresse aux futures mariées bohèmes et moderne avec une approche 100% personnalisée et bienveillante. Concrètement, ma mission est de prendre soin des futures mariées et de les accompagner pour le grand jour, notamment dans le choix de leur tenue.

– Quel  est le cheminement t’a amené vers ce que tu fais actuellement?

C’est une longue histoire ! Je suis initialement formée en stratégie d’entreprise et communication. La vie et ses heureux hasards m’ont amené à intégrer une des entreprises de chirurgie les plus renommée au monde. J’ai quitté l’univers de la communication pour m’épanouir dans ce domaine. Alors que je pensais y faire ma carrière, mon chum a eu une opportunité en or à Montréal. Nous sommes partis assez précipitamment et, pour des raisons administratives, nous avons décidé de nous marier. Ce fut ma première approche avec le monde du mariage « non-conventionnel ».

Déjà à l’époque, j’avais été surprise de ne pas trouver en boutique les robes qui m’inspiraient sur Instagram et Pinterest. Je trouvais également que les boutiques de robes de mariée étaient assez « impersonnelles » à Montréal. Puisque je ne pouvais plus pratiquer mon précédent métier, j’ai décidé d’ouvrir ma propre boutique … celle que j’aurais voulu avoir en tant que future mariée 🙂

– Quels sont les challenges auxquels tu fais face en tant qu’entrepreneure?

Personnellement, je trouve que l’un des plus grand challenge est de se renouveler sans cesse et de s’adapter aux demandes de nos mariées. Les tendances changent rapidement, le marché est en constante évolution et les attentes sont grandes !

Nous avons comme vocation d’offrir bien plus que l’achat de la robe de mariée, nous offrons une expérience unique et personnalisée à chaque mariée DIY. Pour cela, nous organisons des journées thématiques, des ateliers créatifs, des événements caritatifs et nous avons une communication très transparente et authentique avec notre communauté. C’est énormément de travail et un lien quotidien qu’il faut maintenir quoi qu’il arrive …. même si cela ne rapporte pas « d’argent » et qu’il y a toutes les autres demandes et urgences à gérer en parallèle. Notre lien avec nos mariées est notre plus bel atout mais il faut en être digne et cela demande un effort constant qui est très demandant.

Comme toutes les #girlboss, j’ai toujours l’impression qu’une journée devrait durer au moins 48h pour avoir le temps de réaliser ma TO DO LIST. Et comme tous les professionnels du mariage, je n’ai pas le droit à l’erreur. C’est à la fois un immense honneur mais aussi une très grande responsabilité de se voir attribuer la confiance d’une mariée.

– Quelle est la meilleure partie de ton travail?

Recevoir les photos du mariage et avoir le récit de notre mariée sur sa journée !

Le « oui » à la robe est toujours très émouvant et magique, c’est un de nos moments préféré. Mais avoir le retour de la mariée une fois sa journée déroulé, savoir que tout c’est parfaitement passé, qu’elle s’est sentie « elle » dans sa robe, voir sur les photos les émotions de son mari quand il l’a découvert pour la première fois, c’est vraiment la meilleure des récompenses. C’est la concrétisation de tous nos efforts et c’est extrêmement gratifiant.

– As tu une femme ( ou des femmes) entrepreneures qui t’inspire(s)?

Dans le monde du mariage, il y a beaucoup de personne que j’admire pour leur implication et dévouement auprès des mariées (dont TOI!). Mais la liste serait trop longue pour toutes les citer 😂

Plus globalement, j’admire les femmes entrepreneuses qui ont réussi à développer leur compagnie et agrandir leur équipe tout en gardant leur identité et valeurs. Je suis totalement en admiration par exemple avec Audrey Morissette de la boutique vestibule, pour son univers pro et perso que je trouve doux créatif et sensible. Ou encore avec Rose, la fondatrice de la marque Luxcey qui a une histoire assez folle, des produits de beauté naturels (et magiques) et surtout une personnalité ultra attachante.

– Quels sont les conseils que tu pourrais donner à d’autres femmes qui aimeraient lancer leur entreprise?

Faire confiance aux signes de la vie. Cela paraît étrange dit comme cela mais je crois que c’est quand on se fie à son instinct qu’on prend les meilleures décisions !

Parfois, il ne faut pas trop “raisonner” sur son choix. Les conditions ne sont jamais PARFAITES quand on se lance un business mais il faut, à un moment, oser se jeter dans le vide.  L’entreprenariat est une aventures pleine d’embuches, de retournement de situation, d’émotions contradictoire et exacerbée mais c’est cela qui rend cette vie si passionnante. Face aux difficultés, on se découvre des qualité insoupçonnées, il faut simplement se faire confiance ainsi qu’au destin.

Une fois son entreprise créée, je pense également qu’Il faut respecter ses valeurs et la raison pour laquelle on s’est lancé en affaire. Pour moi, une entreprise qui fonctionne ce n’est pas seulement une entreprise qui génère du chiffre d’affaires, c’est avant tout une entreprise dont on est fière et qui est en accord avec qui l’on est !

sunset wedding portrait old montreal